Walibi joue le jeu de la formation qualifiante

Neuf saisonniers du Parc Walibi ont obtenu le diplôme d’agent d’accueil touristique, à l’issue d’un contrat de professionnalisation dont leur a fait bénéficier l’entreprise pour accroître leur employabilité future.

Au départ, une idée. Ensuite, une intention et un projet concret ; la responsable des Ressources Humaines de l’entreprise a lancé cette opération voilà un an. « Nous recrutons de nombreux saisonniers et il m’a semblé intéressant de leur faire profiter d’une formation qualifiante pour les faire monter en compétences », explique Yamina Boucif, RRH.

Le parc Walibi ne manque pas de candidatures pour fournir ses équipes chaque année, cependant il s’agit majoritairement de personnes sans qualification, voire éloignées du monde du travail. « Nous avons souhaité leur proposer une formation, afin de leur donner une chance de retrouver plus facilement un emploi par la suite, poursuit-elle. C’est notre responsabilité sociétale. Et nous en profitons aussi car ces saisonniers prennent confiance et évoluent au cours de leur mission et, peut-être, postuleront à nouveau l’année suivante… »

392 heures de formation

En collaboration avec Pôle Emploi (pour le volet financement et recrutement), la Mission Locale (pour le volet recrutement), la CCI Nord Isère (pour le volet formation) et l’AFDAS (pour le volet financement du contrat de professionnalisation), un cursus a été monté.

En l’occurrence, un contrat de professionnalisation de mars à novembre en vue d’obtenir un titre qualifiant : agent d’accueil touristique. 9 saisonniers, employés sur des missions d’accueil du public et de services (restauration, accueil, boutiques, attractions…) se sont engagés dans ce parcours, bénéficiant d’un total de 392 heures de formation. Tous ont obtenu le diplôme, « une grande fierté pour eux et pour nous, et la preuve de l’intérêt de ce dispositif », estime Yamina Boucif. Présents en alternance au parc Walibi et en cours à oCCigène au centre de formation à la CCI Nord Isère, ces 9 saisonniers ont bénéficié d’une formation généraliste sur les métiers de l’accueil touristique, avec des adaptations sur les spécificités du secteur des parcs d’attraction. Issus de divers horizons, ils avaient des profils très divers : jeunes sans qualification, demandeur d’emploi en reconversion… La perspective du diplôme en fin de contrat les a beaucoup motivés, d’autant que le titre de chargé d’accueil touristique va passer de niveau
BEP au niveau Bac.

Bientôt la saison 2 !

« Nous travaillons actuellement sur la prochaine session, pour relancer ce dispositif en y apportant des améliorations. Par exemple, davantage d’échanges entre l’alternant et son tuteur, avec une organisation plus calée pour qu’ils puissent prendre le temps de débriefer et de progresser », confie Yamina Boucif. Toujours monté en partenariat étroit avec la CCI Nord Isère, le contenu de la formation va également évoluer pour prendre en compte les besoins identifiés lors de la première session. « Travailler sérieusement sans se prendre au sérieux », la maxime du Parc Walibi trouve ici une bonne expression. Une mission dans un parc d’attraction dynamique, une formation qualifiante pour développer son employabilité
future : les candidats peuvent décrocher le ticket gagnant ! Ils auront aussi une expérience de qualité sur leur CV. Avec 475 000 visiteurs l’an dernier (un record), le Parc Walibi est un acteur économique important du territoire avec son parc aquatique et 32 attractions et spectacles. Ayant programmé un plan d’investissement de plus de 30 millions d’euros sur 8 ans (2016-2023), il poursuit son développement chaque saison avec des aménagements et des nouveautés : Festival City, une nouvelle zone festive
et colorée ouverte en 2018, proposera 2 nouvelles attractions en 2019, année marquant également les 40 ans du parc !

Source NIE 105