Interview EGC

Interview de Marine LHEUILLIER

Découvrez le parcours de Marine, étudiante à l’EGC de Villefontaine, l’Ecole de commerce de la CCI Nord Isère, qui nous parle de ses motivations à rejoindre l’EGC et de son projet EatsCode.

Marine, vous avez intégré l’EGC en 2019. Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?
Je m’appelle Marine LHEUILLIER, j’ai 20 ans et je suis actuellement en 2ème année de Bachelor « Responsable en Marketing, commercialisation et gestion » au sein de l’EGC, l’école de commerce de la CCI Nord Isère. Après une année en faculté de psychologie à Grenoble, j’ai décidé de m’orienter vers une école où je pourrais être actrice de ma formation. J’ai donc entrepris de nombreuses des recherches pour trouver l’école qui me correspondrait. Et c’est ainsi que J’ai trouvé oCCIgène, le centre de formation de la CCI Nord Isère et l’EGC, qui y est rattachée. Il m’a semblé évident de me tourner vers cet établissement. En effet, j’allais suivre un programme très diversifié, en passant du marketing à la comptabilité dans une école à taille humaine, où chaque profil compte. Aujourd’hui, je ne regrette pas mon choix !

JMO : Marine, vous avez intégré l’EGC en 2019. Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?
Je m’appelle Marine LHEUILLIER, j’ai 20 ans et je suis actuellement en 2ème année de Bachelor « Responsable en Marketing, commercialisation et gestion » au sein de l’EGC, l’école de commerce de la CCI Nord Isère. Après une année en faculté de psychologie à Grenoble, j’ai décidé de m’orienter vers une école de commerce pour bénéficier d’un enseignement diversifié, en passant du marketing au commerce et à la gestion d’entreprise. J’ai découvert oCCIgène, le centre de formation de la CCI Nord Isère et l’EGC, qui y est rattachée. Il m’a semblé évident de me tourner vers cet établissement. En plus d’être adossée à la CCI, l’EGC est une école à taille humaine riche de profils variés et qui privilégie le dialogue. Chacun compte. Aujourd’hui, je ne regrette pas mon choix !

Dans le cadre de votre parcours à l’EGC, vous avez divers projets professionnels à mener à bien, dont EatsCode. Pouvez-vous nous en dire plus ?
Depuis mon entrée à l’EGC, l’ensemble des équipes pédagogiques m’a accompagné dans le développement et la réussite de mon projet EatsCode. En effet, lors de nos 3 ans de Bachelor, nous devons imaginer et réaliser un projet professionnel. Le choix du projet étant à notre convenance, nous avons donc décidé avec mon binôme Morgan JACQUET de réaliser une application mobile. Nous sommes tous deux alternants dans la même entreprise, Extenso Telecom. Morgan intervient en tant que développeur et moi en tant que designer graphique. Ensemble nous avons combiner nos compétences pour assurer le développement de notre projet.

JMO : Dans le cadre de votre parcours à l’EGC, vous avez divers projets professionnels à mener à bien, dont EatsCode. Pouvez-vous nous en dire plus ?
Depuis mon entrée à l’EGC, l’ensemble des équipes pédagogiques m’a accompagné dans le développement et la réussite de mon projet EatsCode. En effet, lors de nos 3 ans de Bachelor, nous devons imaginer et réaliser un projet professionnel. Le choix du projet étant à notre convenance, nous avons donc décidé avec mon binôme Morgan JACQUET de réaliser une application mobile. Nous sommes tous deux alternants dans la même entreprise, Extenso Telecom. Morgan est développeur et moi designer graphique. Ensemble nous avons combiné nos compétences pour assurer le développement de notre projet.

Concrètement comment fonctionne EatsCode ?
Eatscode s’adresse aux restaurateurs et à leurs clients. Notre application permet de simplifier les cahiers de rappels mis en place dans le cadre de la crise sanitaire et de donner un accès simple, rapide et sécurisé depuis son smartphone aux menus, cartes, notes et informations du restaurant à l’aide d’un simple QRCode. Simple et efficace, avec EatsCode, les clients n’auront qu’à rentrer leurs informations lors de l’inscription sur l’application et pourront instantanément valider le cahier de rappel. Une fois à table, il sera possible de consulter les menus, cartes. À la fin de leur visite, les clients pourront même noter le restaurant. Ce système de notation est totalement sécurisé, car seules les personnes qui auront scanné le QRCode pourront laisser leurs notes et avis.
Et tout cela est mis à disposition gratuitement.

JMO : Concrètement comment fonctionne EatsCode ?
Eatscode s’adresse aux restaurateurs et à leurs clients. Notre application simplifie les cahiers de rappels mis en place dans le cadre de la crise sanitaire et de donner un accès simple, rapide et sécurisé depuis son smartphone aux menus, cartes, notes et informations du restaurant à l’aide d’un simple QRCode. Simple et efficace, avec EatsCode, les clients n’auront qu’à rentrer leurs informations lors de l’inscription sur l’application et pourront instantanément valider le cahier de rappel. Une fois à table, il sera possible de consulter les menus, cartes. À la fin de leur visite, les clients pourront même noter le restaurant. Ce système de notation est totalement sécurisé, car seules les personnes qui auront scanné le QRCode pourront laisser leurs notes et avis.
Et tout cela est mis à disposition gratuitement.

Comment vous est venue cette idée ?
L’idée de cette application nous est venue lors du deuxième confinement. Nous voulions aider les restaurateurs à se digitaliser facilement et gratuitement. L’EGC et l’équipe d’oCCIgène (le centre de formation de la CCI Nord Isère) ont été d’un grand soutien quant à la mise en œuvre du projet. J’ai ainsi pu être encadrée et aidée dans les différentes étapes de réalisation d’une application. Grâce à ce projet, nous avons été lauréats du fond de dotation SEPR Avenir et nous venons de décrocher le premier prix du prix Felix Rollet organisé par le Rotary Club.

JMO : Comment vous est venue cette idée ?
L’idée de cette application nous est venue lors du deuxième confinement. Nous voulions aider les restaurateurs à se digitaliser facilement et gratuitement. L’EGC et l’équipe d’oCCIgène, le centre de formation de la CCI Nord Isère, ont été d’un grand soutien quant à la mise en œuvre du projet. J’ai ainsi pu être encadrée et aidée dans les différentes étapes de réalisation d’une application. Grâce à ce projet, nous avons été lauréats du fonds de dotation SEPR Avenir et nous venons de décrocher le premier prix du prix Felix Rollet organisé par le Rotary Club.

Vous aussi faites comme Marine, choisissez l’EGC Nord Isère et donner vie à vos projets !

5/5 - (4 votes)